La Gargote des flibustiers

Pythéas
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 522
Inscription : dim. 25 août 2013 10:08
Localisation : Naoned
Contact :

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Pythéas »

Bonne idée, Zeldris pourrait plus facilement se désaltérer. :ange:
Mais pour les maillets, les mettre hors de portée, au cas où un descendant des Robertiens viendrait s'y perdre. Ça vole bas et loin, ces machins :diable:

Pour les longues tiges, je ne sais pas : elles aiment bien se percher sur le faîte du toit et souhaiter la bienvenue aux visiteurs. Enfin pas pour tous, puisque certains ont droit à un accueil particulier
:mdr1:
Je ne râle pas.
Je m'exprime!
Alida
Naufragé fossile
Naufragé fossile
Messages : 2774
Inscription : sam. 21 janv. 2012 11:22
Habite la cité : Aârgoni
Localisation : A côté des champs et prairies

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Alida »

Il y a déjà une porte qui communique avec le tribunal ... mais quelqu'un a poussé un tonneau d'eau devant pour la cacher.
Tiens .. un tonneau d'eau? Ou est-ce que ça serait autre chose ?
Alida se pose la question, vu que ce n'est plus elle qui s'occupe de la "Gargote". Elle a assez à faire à balayer les marches du temple à Aargoni.

Il faudrait peut-être aussi changer une fois les chaises en " bambou", certaines ont une drôle de forme.
Des visiteurs trop lourds qui ont passé par là ?
Edile d'Eolis: dès l'an 241 jusqu' à Gaïllâa an 277. ( avec des petites pauses pour laisser la place aux autres )
Edile ou Adjoint dans l'île d'Islandsis pendant plusieurs kipoannées
Adjoint et Edile à Aargoni afin d'éviter l'anarchie à cette petite cité.

La Kiponie = un Art de vivre.
Pythéas
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 522
Inscription : dim. 25 août 2013 10:08
Localisation : Naoned
Contact :

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Pythéas »

Un petit tour à la Taverne pour voir comment avance la mise au propre.
Pythéas jette un coup d'œil à travers la baie vitrée.
Une araignée qui tissait sa toile au coin du carreau court se réfugier dans une fente de la boiserie.

Il semblerait que les locaux n'ont pas vu grand monde depuis le mois dernier. :/
Je ne râle pas.
Je m'exprime!
Pythéas
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 522
Inscription : dim. 25 août 2013 10:08
Localisation : Naoned
Contact :

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Pythéas »

Un petit détour par la taverne... Quelle poussière accumulée pendant mon absence... :(
J'y vais du balais et de la serpillère pour mettre un peu d'ordre.
Je ne râle pas.
Je m'exprime!
Pythéas
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 522
Inscription : dim. 25 août 2013 10:08
Localisation : Naoned
Contact :

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Pythéas »

Ajoutons quelques fleurs pour les gentes dames de passage, un peu de blue'hair pour les courageux (ou inconscients :ange: ).
Sans oublier du fourrage pour les artiodactyles qui souhaiteraient reprendre les entrainements... :diable:
Je ne râle pas.
Je m'exprime!
Recherba
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 764
Inscription : jeu. 7 févr. 2019 10:10
Habite la cité : Islandsis

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Recherba »

:mdr1:
Chic Pytheas, que d'énergie, merci pour le nettoyage !
Essaie d'apporter un peu d'aide au courageux entraîneur...
Arrivée sur le Territoire en Brumea, an 407.
Edile d'Islandsis: de Prairial, an 415 à Florea, an 430. Puis de Prairial, an 442 à Florea, an 448.
D'Hélia, an 454 à Frodea 462. De Pluvea, an 467, à Prairial, an 474. D'Hélia, an 489 à ... ?
Pythéas
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 522
Inscription : dim. 25 août 2013 10:08
Localisation : Naoned
Contact :

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Pythéas »

Le vent d'automne et la pluie m'ont poussés jusqu'ici me réfugier au coin de la cheminée.
Dehors la pluie tape aux carreaux ... Peut-être a-t-elle envie d'entrer elle aussi? :hehe:
Mais elle ne ferait pas bon ménage avec le feu qui crépite dans l'âtre.
J'en profite pour préparer une bonne soupe : après avoir fait rissoler dans de l'huile d'olive deux oignons coupés en lamelles puis mouillé le résultat avec de la sauce tomate, j'ajoute haricots plats et haricots cocos en part égale (trois grosses poignées), une petite poignée de haricots rouges pour la couleur. Je couvre d'eau et au bout de 45 minutes à feu doux, j'y mets à cuire six carottes en rondelles, trois pommes de terres en morceaux. Encore quelques minutes après avoir ajouté des pâtes selon mon envie et c'est prêt.
Pendant que les haricots mijotent, je pose le mortier en pierre de Cassis sur mes genoux et, à laide du pilon en bois, j'écrase quelques gousses d'ail avec des feuilles sentant très bon dans un fond d'huile. Je complète avec du parmesan en poudre et continue à travailler le tout jusqu'à obtenir une pommade.
Une fois les pâtes cuites, servir chaud dans des assiettes creuses, verser une cuillère de la pommade, parsemer de gruyère râpé.

Bon appétit! :miam:
Je ne râle pas.
Je m'exprime!
Recherba
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 764
Inscription : jeu. 7 févr. 2019 10:10
Habite la cité : Islandsis

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Recherba »

Hello Pytheas, chic de te trouver à la Gargote !
Mais... cela semble délicieux, ce mets. Hummm...
Puis-je t'accompagner pour déguster cette douce et odorante préparation culinaire ?
Arrivée sur le Territoire en Brumea, an 407.
Edile d'Islandsis: de Prairial, an 415 à Florea, an 430. Puis de Prairial, an 442 à Florea, an 448.
D'Hélia, an 454 à Frodea 462. De Pluvea, an 467, à Prairial, an 474. D'Hélia, an 489 à ... ?
Pythéas
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 522
Inscription : dim. 25 août 2013 10:08
Localisation : Naoned
Contact :

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Pythéas »

J'espère que tu as pensé à la réchauffer avant :mdr1:
Je ne râle pas.
Je m'exprime!
Alida
Naufragé fossile
Naufragé fossile
Messages : 2774
Inscription : sam. 21 janv. 2012 11:22
Habite la cité : Aârgoni
Localisation : A côté des champs et prairies

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Alida »

En arrivant dans le port d'Islandsis, Alida sent une délicieuse odeur dans l'air. Mais ... qu'est-ce que c'est qui sent si bon ?

Suivre l'odeur le nez en l'air pour ne pas perdre l’effluve et arrivée devant la porte ouverte de la "Gargote", elle y entre.
Miammmm .... quelqu'un a fait des essais, ma foi bien réussis, avec les aliments de l'île.
Elle cherche un bol en terre cuite et une cuillère en bois et se met à la file qui s'est déjà formée devant la grande marmite.

:miam:
Edile d'Eolis: dès l'an 241 jusqu' à Gaïllâa an 277. ( avec des petites pauses pour laisser la place aux autres )
Edile ou Adjoint dans l'île d'Islandsis pendant plusieurs kipoannées
Adjoint et Edile à Aargoni afin d'éviter l'anarchie à cette petite cité.

La Kiponie = un Art de vivre.
Recherba
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 764
Inscription : jeu. 7 févr. 2019 10:10
Habite la cité : Islandsis

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Recherba »

En tout cas, c'est délicieux, merci cher Loup !
Tiens, de nombreux badauds, attirés par la délicieuse odeur, s'attroupent pour venir manger aussi.
Tout juste le temps de me servir un deuxième plat :ange:
Arrivée sur le Territoire en Brumea, an 407.
Edile d'Islandsis: de Prairial, an 415 à Florea, an 430. Puis de Prairial, an 442 à Florea, an 448.
D'Hélia, an 454 à Frodea 462. De Pluvea, an 467, à Prairial, an 474. D'Hélia, an 489 à ... ?
Pythéas
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 522
Inscription : dim. 25 août 2013 10:08
Localisation : Naoned
Contact :

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Pythéas »

Temps automnal toujours.
Pluie et vent ont dépouillés les arbres qui pointent leurs bras dénudés vers le ciel.
Horizon bouché.
Branches noires sur fond gris.

Envie de plats ensoleillés!

Alors bien emmitouflé, je suis allé voir au port mon poissonnier favori pour prendre de belles tranches de cabillaud, des rondelles de supion et des bulots déjà cuits.
Du fond de ma cave, j'ai remonté de bons légumes à préparer.
Je commence par éplucher quelques artichauts poivrade avant de les couper en quatre puis de les mettre à cuire dans de l'eau additionnée de jus de citron. Je les laisse égoutter sur le bord de la pile.
Le chou-fleur est détaillé en fleurettes mises à blanchir à l'eau salée avant de rejoindre les artichauts.
J'ai épluché des pommes de terre, à raison de deux par personne, selon la taille bien sûr.
Ensuite quelques carottes des sables en même proportion.
Je sors mon mouchoir pour éplucher de bons oignons nouveaux. :pleur4:
Une grande marmite pleine d'eau froide salée est mise à chauffer. Les légumes y sont plongés en entier.
Pendant ce temps, la corvée de pluche se poursuit : courgettes, haricots verts, et bulbe de fenouil viennent rejoindre peu à peu leurs prédécesseurs dans l'eau bouillante en fonction des temps de cuisson.
Compter en tout une bonne demi-heure. La pile commence à être bien encombrée avec tous ces légumes qui s'égouttent!
Me reste un oignon dans lequel, sans marteau, j'ai planté des clous de girofle. :-/
La marmite est remise à chauffer avec, dans l'eau salée, l'oignon et un bouquet garni. Quand l'eau est frémissante, j'y plonge le cabillaud pour le pocher 8 à 10 minutes. Je l'égoutte et le place dans un tian avec un torchon par dessus pour qu'il reste moelleux. Dans la même eau les rondelles de supion cuisent quelques minutes avant de rejoindre le poisson à l'égouttage.

Vient ce qui fait toute la saveur ensoleillée de ce plat.
Le mortier en pierre bien calé entre les cuisses, j'écrase avec le pilon en pierre plusieurs gousses d'ail épluchées jusqu'à obtenir une purée. Sel, poivre et jus de citron sont mélangés à cette préparation.
Le plus délicat : j'ajoute petit à petit de l'huile d'olive tout en continuant de tourner la sauce avec le pilon jusqu'à obtenir une pommade bien ferme. On doit pouvoir retourner le mortier sans être obligé ensuite de tout ramasser par terre. :mdr3:

En été, ce plat est préparé en matinée et se déguste froid le soir, entre amis. Dehors sous les platanes bien sûr.
Le tout arrosé d'un petit Listel gris bien frais.
Bon, il est évident que Modération va venir encore s'incruster...

L'hiver la préparation précède de peu la dégustation : poissons et légumes sont encore chaud lorsqu'ils sautent de tian vers l'assiette.

Alors bon appétit!
Je ne râle pas.
Je m'exprime!
Recherba
Vieux naufragé
Vieux naufragé
Messages : 764
Inscription : jeu. 7 févr. 2019 10:10
Habite la cité : Islandsis

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Recherba »

:miam:
Que cela est appétissant !
Merci Pytheas pour cette délicieuse recette, elle donne envie de se diriger vers la cuisine :super: :coeur:
Arrivée sur le Territoire en Brumea, an 407.
Edile d'Islandsis: de Prairial, an 415 à Florea, an 430. Puis de Prairial, an 442 à Florea, an 448.
D'Hélia, an 454 à Frodea 462. De Pluvea, an 467, à Prairial, an 474. D'Hélia, an 489 à ... ?
Alida
Naufragé fossile
Naufragé fossile
Messages : 2774
Inscription : sam. 21 janv. 2012 11:22
Habite la cité : Aârgoni
Localisation : A côté des champs et prairies

Re: La Gargote des flibustiers

Message non lu par Alida »

Quel menu de " fête" ... même un cuisinier d'auberge chevronné ne ferait pas mieux. Miamm ... un peu " copieux" quand-même surtout pour le soir. :]

Mais bon, certains ont de plus grosses faims que d'autres.
En attendant je vais " goûter" un peu de tout ça .... :miam: :siffle:
Edile d'Eolis: dès l'an 241 jusqu' à Gaïllâa an 277. ( avec des petites pauses pour laisser la place aux autres )
Edile ou Adjoint dans l'île d'Islandsis pendant plusieurs kipoannées
Adjoint et Edile à Aargoni afin d'éviter l'anarchie à cette petite cité.

La Kiponie = un Art de vivre.
Répondre