Frodea an 431 AUC (convertir une date)

Vous n'êtes pas connecté (se connecter)

Documentation version 3

Cité de Lapiaz

Rappel : Cette page a été rédigée par des joueurs du Territoire de Kiponie. En conséquence, il est possible que certaines informations soit erronées ou non mises à jour. Si vous remarquez une erreur ou un oubli, n'hésitez pas à modifier la partie correspondante.

1. Décret anti-spéculation

Dernière édition : Brumea an 232 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

Vu l'article 8 du Code Instantélicien,
Vu la météo du jour et celle d'hier,
Le peuple de Lapiaz décrète que :

Toute forme de spéculation commerciale est rigoureusement interdite dans la cité.

Est considéré comme de la spéculation, le fait d'acheter sur le marché de Lapiaz un produit et de le revendre aussitôt sur ce même marché à un prix plus élevé.

Tout contrevenant se verra infliger une amende allant de 100K$ à beaucoup de kipons suivant les cas. Celle-ci peut être accompagnée d'un séjour à l'asile afin de réapprendre les valeurs kiponaises.
La récidive est un facteur aggravant.

La cité ou tout citoyen peut porter plainte en cas de spéculation auprès de la Justice en portant les preuves du forfait au Tribunal.

2. Décret Anti-Cumul

Dernière édition : Prairial an 238 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

En prairial An 238AUC est validé un second décret à Lapiaz, le Décret Anti-Cumul, à l'initiative d'Archimède.




Par ce Décret, la cité de Lapiaz déclare fichtrement illégal le fait de cumuler au même moment de sa kipo-vie les postes d'édile et de juge. Ainsi, un édile ne peut se présenter pour devenir Juge et un Juge ne peut se présenter pour devenir édile de Lapiaz.

Le contrevenant se verra immédiatement dépouillé de ses deux postes par les agoriens qui lanceront de nouvelles élections édiliques et jugeotales auxquelles le contrevenant n'aura pas le droit de se présenter (ni à l'une ni à l'autre) pendant une durée décidée par la Justice et supérieure ou égale à 10 kipo-ans.
Le contrevenant sera allégé de 200k$ (au minimum) et trainé sur la Place Publique où la foule pourra, lui crier sa désapprobation voire lui lancer une ou deux pommes pourries au visage.

De même, un lapiazote ne pourra pas cumuler les postes d'édile et d'agorien. Il ne pourra pas non plus cumuler les postes d'adjoint et de Juge. La Justice décidera dans sa grande sagesse des sanctions à suivre contre les contrevenants.