Pluvea an 424 AUC (convertir une date)

Vous n'êtes pas connecté (se connecter)

Documentation version 3

Présentation de lilinou

Rappel : Cette page a été rédigée par des joueurs du Territoire de Kiponie. En conséquence, il est possible que certaines informations soit erronées ou non mises à jour. Si vous remarquez une erreur ou un oubli, n'hésitez pas à modifier la partie correspondante.

1. Partie sans titre

Dernière édition : Galla an 90 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie



Lilinou échouée en Nivôse 36 dans la capitale. Les premiers à l'avoir connue se rappelleront d'un pauvre caliméro à chercher dans tous les recoins de la Kiponie pour savoir pourquoi ça, et pourquoi pas ça..... Son adolescence se passa ainsi dans les rues de Kipie, son baluchon sur le dos et sa coquille sur la tête.

Puis arriva le grand chambardement, Syrielle l'adjointe de toujours, pour rejoindre sa grand-tante vivant en hermite dans les monts Kaol, décida de laisser vacante sa place d'adjointe. C'est alors que lilinou arriva a ce poste....jusqu'au jour où l'Edile, le sieur Fouyo, pris par le travail dans ses entreprises, oublia de gérer la cité de Kipie et par décision présidentielle, lilinou se retrouva à gérer le Château édilique sans aucune expérience.

Elle est l'Edile de Kipie depuis Prairial 50. Depuis elle a laissé tomber le capuchon en carbonate de calcium pour récupérer une belle tignasse dorée... de dragueuse invétérée. Après plusieurs élections gagnées c'est devenu une Edile de qualité avec un but unique: Kipie.

Après des années passées à la tête de la capitale, elle souhaita laisser à d'autres le soin de gérer la cité et se retira dans sa demeure au fond des bois. Mais peu de temps après, avec son complice de toujours SHOOPY, elle rejoignit le Grand Consulat où elle occcupe depuis le bureau du Consul Edilique ainsi que la Présidence de la Fondation d'Etat.

De nombreux prétendants et un élu.... un vieux moustachu gypsote qui a quitté sa ville pour la rejoindre à la capitale. Un mariage en perspective et des amants dans l'expectative.