Pluvea an 403 AUC (convertir une date)

Vous n'êtes pas connecté (se connecter)

Documentation version 3

Histoire générale kiponaise

Rappel : Cette page a été rédigée par des joueurs du Territoire de Kiponie. En conséquence, il est possible que certaines informations soit erronées ou non mises à jour. Si vous remarquez une erreur ou un oubli, n'hésitez pas à modifier la partie correspondante.

2. Les fouilles

Dernière édition : Vertumna an 113 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

On sait très peu de chose sur l’histoire de ces terres, encore en partie inexplorées et sauvages. Peu de fouilles archéologiques ont été effectuées pouvant nous aider à déterminer si une occupation humaine antérieure est possible ou non. L’expédition archéologique la plus connue, et sans doute la première, est celle qui a eu lieu dans le Krêt Kermesite, entreprise en Frimaire an 45 AUC, dirigée par Gagoune, accompagné de Nirvana94, Greyer et Hugues_Capet. Ils découvrirent dans une vieille mine des parchemins écrits en hemtlem, de l’éolien ancien.

3. L'histoire

Dernière édition : Nevea an 208 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

Le territoire de Kiponie a été découvert en premier par le Président, qui le baptisa ainsi et y institua un régime particulier : le Régime de Semi-République, dont il est à la tête (plus tard, le Territoire changera de régime pour devenir un Territoire Constitutionnel). Cette naissance se matérialise par la création de la toute première cité, Kipie, probablement en Vendémiaire de l’An 0. Les symboles de la Kiponie sont la Brouette, l'épave et la Licorne. La monnaie en est le Kipon (k$).





Une découverte récente (Frimaire an 52 AUC.) laisse penser que des hommes ont vécu en Kiponie bien avant l’arrivée des premiers colons. En effet, Raava Taanug a découvert un cercle de menhirs dans cette région ainsi qu’une caverne présentant des peintures rupestres dépeignant une jeune femme nue et enceinte. Ceci nous laisse supposer qu’une société pré ou protohistorique a vécu sur ce territoire avec pour culte celui de la terre et de la fertilité symbolisée par la femme-mère (communément appelé la Déesse).

La Kiponie possède une faune et une flore riche et variée. Parmi la faune, il y a nombre d’ongulés (licornes, chevaux,…) pour les animaux sauvages ou d’élevages, ainsi que des mammifères marins (dauphins, baleines…), mais aussi des chats et des ratons baveurs très appréciés comme animaux de compagnie ; parmi la flore, on constate la présence de céréales telles que le blé, l’orge ou le seigle, mais aussi le chanvre utilisé dans la construction des bâtiments, enfin les plantes médicinales (la médiplante est la plus utilisées par les Kiponais mais il en existe d’autres utilisées par contre dans les potions).

Kipie fut donc la première cité, créée sur une presqu’île au Sud du territoire. Au Nord de la ville se trouvent des petites collines calcaires ainsi que des forêts. Elle possède un port et des prairies pour l’agriculture et l’élevage. Cette cité est la capitale, ainsi elle abrite en son sein le palais de Kipingham, résidence du Président, le Parlement kiponien où sont votées les lois et décrets, et deux lieux de culte, le Templanon et le Temple de Kipie (construit en Floréal an 46 AUC) bâtiment de célébration de marbre vert attenant au palais présidentiel. Les temples de toutes les villes de Kiponie sont contrôlés par le Culte de l’Instance Suprême (CIS) dont les membres vénèrent le Président, en tant que dieu tout-puissant et créateur de toute chose en Kiponie.
D’après le témoignage d’Andom, la première pierre du palais présidentiel a été posée en Germinal an 2 AUC. Son inauguration par le président s’est déroulée longtemps après en Nivôse an 7, révélant l’ampleur du chantier. On peut aujourd’hui encore voir l’imposant donjon et ses nombreuses annexes s’organisant autour de la grande-cour, ce complexe présente donc une architecture de type « Première Décennie », abandonnée depuis. L’inauguration s’accompagna « d'une immense feste ou toute la population de Kipie put admirer les fastes de la Semi-République ; toute la cité avait été couverte de draps d'or et d'argent, le vin, importé à grands frais des anciennes nations d'outre-mer, avait coulé à flot, et d'immenses tables avaient été dressées dans les rues de la ville afin d'improviser, ici et là, de plantureux banquets... »
La ville a fêté en Pluviôse an 50 AUC ses 50 ans qui a donné lieu à de nombreuses animations dans la ville, regroupées sous le nom de la Fête des Premiers Naufragés. Tous se souviennent des nombreuses kipocourses, concours ou encore stands qui ont égayé cette semaine festive.

Par la suite, nombre de cités ont été crées, dues au nombre croissant de naufragés venus s’échouer sur nos rivages. Tout d’abord Pyrrit, en Ventôse an 10 AUC, qui est restée méconnue quelques temps des Kipiens. Située plus au Nord dans une région désertique sur la côte Est, les carrières et mines y sont nombreuses aux alentours de la montagne qui domine la ville. La pêche y est également une activité importante. Le Grand Temple en fait également le pôle religieux principal de la Kiponie.



La devise de la ville, qui lui fut attribuée en Nivôse an 64 AUC, est : « De la terre vient son or, de ses citoyens vient sa vie », ainsi que son hymne de Llf74 :

Ohé mes frères, cessons nos plaintes.
Ohé mes soeurs, séchons nos larmes.
Nous pouvons avancer sans crainte.
Nous pouvons nous reposer sans armes.

Car nous l'avons trouvée, mes frères
Cette ville de splendeur.
Car nous allons l'aimer, mes soeurs
Cette ville de lumière.

Oh Pyrrit ma Belle, Ouvre nous tes portes!
Nos Hommes pour toi seront vaillants
Nos Femmes pour toi seront fortes
Et toujours nous serons bienveillant.


En Ventôse an 13 AUC, c’est au tour de Gypsis d’apparaître à l’embouchure du Cinabr, au Nord du Territoire de Kiponie. Depuis les petites collines surmontant la ville et son grand port de commerce, on peut apercevoir les grandes étendues herbeuses et les grandes forêts de sapins s'étendant dans la vallée et sur les flancs des montagnes plus lointaines. Cette ville possède elle aussi un temple. Enfin, tous les ans a lieu l’élection du GypsiKing, le citoyen d’honneur de la ville qui reçoit un diplôme sur une peau de licorne.

Puis, Gâalen en Ventôse an 18 AUC. Elle se situe dans une zone côtière fertile au pied des contreforts montagneux et boisés du Crêt Kermesite, crêt se prolongeant jusqu'à Kipie. Pyrrit est également à un jour de cheval de Gâalen, sous condition de traverser la passe du Diable où soufflent des vents violents et dangereux.
Entre ses murs se trouvent un temple, la plus grande salle des fêtes de Kiponie et le seul centre de protection des hérétiques de tout le territoire. Pour être protégé du CIS, le citoyen doit faire une demande d’asile à la mairie qui accèdera à cette requête ou non. De même qu’à Gypsis, depuis le Prairial an 24 AUC, tous les ans a lieu l’élection du citoyen d’honneur qui reçoit les mêmes distinctions que le GypsiKing. Pour finir, des citoyens (Kitty, humble paysanne, Pedro, bourgeois et Fred85) se sont réunis pour écrire un hymne officiel à leur ville :

Gaalen, ville du bonheur,
Toi qui en des temps obscure demeure,
Ville d'amour, non de guerre,
en tout temps du parle affaire.

Gaalen ville du bonheur
Toi qui en des temps obscures demeurent
Ville d'amour et non de pleures
En tout temps tu réchauffe nos coeur.

Poursuivant ton laborieux travail,
Pour notre bonheur et notre prospérité,
Nous ne pourrons jamais nous mettre les doigts de pieds en éventail,
Si l'on veut te rendre autant que tu nous as donné...


Deux villes furent crées simultanément en Brumaire an 22 AUC : Karst et Lapiaz.
La première tout d’abord, Karst, se situe au pied du Cret Kermesite, au bord du fleuve très poissonneux le « Calcit ». Le passage pour se rendre à Pyrrit par le cret est très dangereux mais Karst est également à un jour de cheval de Gâalen et de Lapiaz. Elle possède un temple en bois, depuis Fructidor an 30 AUC, et le château de Justice de Kiponie. Parmi les évènements qui se sont déroulés dans la ville, nous pouvons évoquer les premières fêtes dédiées à la création de la ville, en Germinal an 28 AUC, ou bien un débat autour d’un détail technique pour les élections qui a conduit à une proposition de loi acceptée et toujours en vigueur (Thermidor an 29 AUC). Pour connaître plus en détail les nombreux changements qui ont été fait, la mairie laisse à la disposition des citoyens, ses archives où ils sont répertoriés.



La seconde, Lapiaz, est située entre le fleuve 'Calcit' et les marais salants (et à moustiques) de « lagonie ». De grandes prairies entourent la ville ainsi que quelques bois touffus. Lapiaz est à un jour de cheval de Gâalen et de Karst. Pour l’histoire de cette ville nous pouvons citer l’œuvre majeure de Sir, un contemporain qui trace avec force de détails les débuts de la jeune ville. Pour résumer nous pouvons dire que les débuts sont prometteurs, la ville se développe rapidement, de nombreuses entreprises ouvrent, les colons sont chaque jour plus nombreux, un chantier naval se construit (au cours de l’an 25). Las, bientôt la ville connaît des difficultés : problème d’autosuffisance alimentaire, effondrement des prix de certains biens dû à leur surabondance, manque d’attrait tant économique que culturel. « Lapiaz s’endormaient sur des lauriers trop vite acquis ». Le président intervient, la ville se relève progressivement. Tout comme pour Karst, la mairie tient des archives accessibles à tous.

Enfin apparaissent Koryndon et Eolis en Fructidor an 33 AUC.
La ville de Koryndon est la première ville que l'on peut rencontrer en remontant le Cinabr vers l'intérieur des terres depuis la ville de Gypsis. Proche du fleuve Cinabr, cette ville entourée de montagnes peu boisées et possède de nombreuses ressources minières, de marbre et de métal. La ville est un important lieu de culte dans cette région du fait de la présence du Grand Temple du Nord, inauguré en Pluviôse an 34 AUC.



Koryndon possède une histoire évènementielle riche et complète, écrite au fur et à mesure dans les archives de la mairie. Citons toutefois la création en Thermidor an 40 AUC d’une Assemblée populaire où l’édile consulte « ses administrés sur les sujets de son choix », les habitants de la ville peuvent également y saisir leur élu à propos de la vie de leur cité.

Pour finir la description des villes de Kiponie, abordons Eolis. Celle-ci est profondément ancrée dans les terres du territoire. Elle se situe dans la vallée alluviale du Cinabr et est entourée de grandes et majestueuses montagnes. A cet endroit, le Cinabr a déposé une couche d'argile multicolore, recouvrant partiellement les couches de gypse déposées il y a bien longtemps par la Mer de Kiponie. Ce lieu tout en couleur tient son nom, d'après les anciens, d'ancien Dieux nordiques, qui étaient l'origine du vent soufflant très fort dans cette vallée encaissée. Le témoignage de De Reel, nous permet de connaître la fondation de la ville par des colons, partis de leur ville d’origine pour repartir de zéro. La ville se développe elle aussi rapidement. L’argile la spécialise dans la poterie : le style éolien apparaît. Il est « caractérisé comme chacun le sait par l'association de terres aux couleurs vives qui produisent dans la matière même de l'objet des motifs sinueux ; les formes sont généralement larges et évasées à l'exception des objets décoratifs qui développent des arborescences en hauteur, et une tradition reconnue est de jouer sur ce que les connaisseurs appellent la "symétrie-asymétrique".

Toutes ces villes sont indépendantes les unes des autres mais entretiennent des échanges tant commerciaux que culturels. Toutes donnent la parole à leurs habitants par le biais, notamment, des cahiers de doléance. A leur tête se trouvent l’édile et son adjoint. Un rédacteur en chef s’occupe du journal local et de l’aide qu’il peut donner aux habitants par des messages. Les élections ont lieu tous les 2 ans et les élus doivent rendre régulièrement des comptes aux hautes autorités du territoire, payer la taxe et agir pour le bien de leur ville. On constate donc le poids des autorités locales mais celui-ci est tempéré par la suprématie du Président qui garde les pouvoirs exécutif et législatif, et décide d’intervenir comme il l’entend dans les affaires des dites cités.
Pour terminer cette approche historique de la Kiponie, on notera le manque criant de sources pour répondre à certaines interrogations. Peu de citoyens ont écrit régulièrement l’histoire de leur ville, privant ainsi les générations futures, mais aussi leurs contemporains, de repères et de souvenirs pour retracer la vie de leur ville, et ainsi, de leur pays. Cependant, on peut souligner l’effort fait dans les nouvelles villes pour garder des traces des nombreux évènements qui se déroulent chaque kipomois. Les erreurs effectuées dans le passé ne sont plus commises, les Kiponiens semblent donc de nouveau s’attacher à leur histoire et à leur culture.

Vers l'an 105 AUC un groupe d'aventurier dénommé les écrivains, leur QG est au Groupe des Écrivains, partent à la recherche des origines du territoire.

Vers l'an 111, Ilex, édile de Kipie s'est autoproclamé grand tyran et Roi de Kipie. Les salaires ont été baissés à 10k$, les impôts ont été plus fréquents et plus élevés. Les prix d'accès aux carrières, bois etc. étaient exorbitants et seuls les postes de gardes (120 ou 150k$) permettaient de gagner de l'argent. Des manifestants de toute la Kiponie ont rejoint la cité du Tyran afin de le défaire, mais malgré les 80 manifestants (ou plus), le temps a seul eu raison d'Ilex. Jamais les manifestants n'ont atteint les 100% de trouble nécessaire pour le détrôner, la garde citéenne empêchant tout manifestant de causer du trouble... En revanche il a perdu son poste aux nouvelles élections, et ce sont les lois de la démocratie elle-même qui ont eu raison de lui. Jamais Kipie n'avait comptabiliser autant de candidatures pour le poste édilique! C'est une page assez sanglante de l'histoire de Kiponie qui s'est déroulé cette année là...

4. Chronologie - Semi-république de Kiponie - An 0 -> An 47

Dernière édition : Prairial an 276 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

*Les dates suivies d'un "*" sont approximatives, ces évènements lointain et non référencés sont difficilement datables, de fait, les dates sont estimées grâce aux divers éléments dont les historiens ont pu récupérer lors de leurs recherches.

- En l'An 0, Kipie, première cité de la semi-république de Kiponie est fondée. Le Président assure l'intérim à la mairie de Kipie.

- En l'An 2* Le Président nomme Krolin adjoint de la ville de Kipie et Ilf74 rédacteur en chef du journal de Kipie. (8)

- En l'An 5* Forest fonde le premier parti politique "Parti pour une Kipie stable". (20)

-------------Frimaire An 6---------------(25)

- En l'An 6* Les prix dans l'unique de cité atteignent les plafonds fixés par le maire de Kipie aussi Président de Kiponie. (45)

- En l'An 6* Le maire de Kipie lance une campagne d'affichage rappellent les prix conseillés afin de lutter contre l'inflation. (55)

- En l'An 7* Les entreprises gérées par la semi-république de Kiponie ferment de plus en plus leurs portes, les entreprises privées peuvent effectivement prendre le relai. (63)

- En l'An 7* Ilf74, candidat du parti "Parti pour une kipie stable" est élu maire de Kipie avec 100% des voix. (65)

-------------Germinal an 7 AUC---------------(73)

- En l'An 8* Les salaires sont aux environ de 70k$. La production de produits finis est plus forte que la demande, il s'agit de la première surproduction kiponaise. (82)

- En l'An 9* Réduction de l'activité du journal de Kipie "Le Kipien". (91)

- En l'An 9* Un second parti politique voit le jour, le PANAK, Parti d'Aide aux Nouveaux Arrivants en Kiponie, créé par Vyllis. (94)

- En l'An 10* Domestication du cheval, un nouveau moyen de transport fait son apparition en Kiponie. (104)

- En l'An 10* Création de la cité de Pyrrit (105)

-------------Ventôse an 10 AUC---------------(105)

- En l'An 10* Les prix des parcelles sont supérieures à Pyrrit qu'à Kipie, en ce qui concerne les parcelles agricoles, le prix est de 800k$ à Kipie et 1500k$ à Pyrrit, pour les parcelles industrielles, 250k$ à Kipie et 1000k$ à Pyrrit. (109)

- En l'An 11* Ruée vers l'or à Pyrrit, étant donné qu'il est possible de trouver une pépite d'or dans les mines pyrritoises, certains Kipiens se lancent à l'assaut de la nouvelle cité et ses pépites d'or. (116)

- En l'An 11* Ilf74 révèle que les caisses de la cité Kipienne sont largement excédentaires. (119)

- En l'An 11* Vyllis est élue maire de Kipie. (125)

- En l'An 12* Ouverture des restaurants. (124)

-------------Floréal an 12 AUC-------------(132)


- En l'An 12* Xavier42 est élu maire de Kipie avec 10 votes contre le maire sortant Vyllis avec 5 votes. On dénombre 2 votes blancs. (146)

- En l'An 12* Pyrrit est victime d'une famine, il n'y a pas assez de nourriture pour nourrir tous les nouveaux naufragés. (171)

- En l'An 13* Andom est nommé maire de Pyrrit par le Président de Kiponie. (183)

- En l'An 13* L'opposition Kipienne, Vyllis, dénonce le nombre trop important de places disponibles à l'université (12 possibles). Les salaires pour compétence nulle sont toujours aux environs de 70k$. (186)

- En l'An 13* Dissidence de l'adjoint Kipien au maire, fred85, qui conteste aussi l'ouverture large de l'université. L'adjoint est destitué peu après.(188) (196)

------------Germinal an 13 AUC----------(209)

- En l'An 13* Fondation de la ville de Gypsis, troisième cité du territoire de Kiponie.

- En l'An 13* Naissance du Parti Libéral de Kiponie (PLK) créé par SEBRA, adjoint au maire de Kipie. (219)

------------Frimaire an 14 AUC-----------(247)

- En l'An 14* Lancement par Fermier du premier prix Honcourt de littérature avec le soutient du président de Kiponie. (251)

- En l'An 14* SEBRA, président du parti libéral de Kiponie, ex-adjoint à Kipie, ex-rédacteur en chef à Kipie et candidat au poste d'édile a quitté le territoire précipitamment. La campagne qu'il menait aux côtés de Vyllis et fred85 a été animée dans la presse.(271)

- En l'An 14* Début de la première campagne électorale à Gypsis. (282)

----------Floréal an 14 AUC----------(287)

- En l'An 14* Première campagne à Pyrrit opposant Pedro à Ilf74 (296)

- En l'An 15* Ilf74 est le premier maire élu de Pyrrit. (309)

- En l'An 15* Becasse est la première mairesse élue de Gypsis (315)

-------------Frimaire an 15 AUC-------------(319)

- En l'An 15* Des Gypsotes réclament le libre échange et la réduction de l'intervention de la mairie pour alimenter le marché. (321)

- En l'An 15* Le marché de Kipie est affaibli par la production verticale des habitants. (322)

- En l'An 15* Doctorstone prend la présidence du Parti Libéral Kiponais (PLK) (324)

- En l'An 15* Becasse, maire de Gypsis, est à nouveau accusé de fausser la concurrence sur le marché par generaldec. La ville alimenterait le marché sur des secteurs qui n'en auraient pas besoin. Une polémique naît alors dans la presse entre les partisans du maire et ceux de generaldec. (331)

- En l'An 15* Vyllis, maire de Kipie, décide de renvoyer son adjoint skans952 pour avoir détourner 2750k$ des caisses de la ville. Quelques mois plus tard, skans952 sera condamné à rembourser la mairie et payer une amende de 1000k$, au verdict il révèle pourtant que le maire était son complice, rebondissement inattendu... (333) (337)

- En l'An 15* Xavier42 est l'unique candidat aux élections de Kipie, le maire sortant Vyllis ne s'est pas représenté. (355)

- En l'An 16* Bilan de mi-mandat positif pour le maire de Pyrrit llf74.

- En l'An 16* generaldec proteste contre les frais de l'entrée de 50k$ au bois de Gypsis. (368)

- En l'An 16* L'APP, alliance pour pyrrit, est officiellement reconnu comme le groupe d'accueil des jeunes de la ville de Pyrrit par la mairie. (372)

- En l'An 16* Début de crise de la surproduction à Pyrrit

- En l'An 16* Le prix initial (PI) est affiché sur chaque étal du marché. (426)

- En l'An 17* Alex est élu nouveau maire de Gypsis. (435)

- En l'An 17* Manque de main d’œuvre en Kiponie (450) (459)

- En l'An 18* Xavier42 (parti libéral Kiponais) et doctorstone (parti pour le développement) arrivent à égalité aux élections de Kipie, 9 voix chacun. Le premier devient maire et le second maire adjoint. (484)

- En l'An 18 Fondation de Gâalen, quatrième cité du territoire.

- En l'An 18 Première création d'une coopérative agricole sur Pyrrit par Forest.

- En l'An 18 Extension de la Cosa Nostra, organisation de l'ombre, dont le chef est GeneralDec, de Gypsis à Gâallen, puis Pyrrit. Elle est accusée de monopoliser les marchés, en achetant les quantités disponibles pour les revendre plus cher.

- En l'An 18 Forest (PKS) remporte les élections de Pyrrit face à fabiendunord.

- En l'An 18 Forest fonde la première assemblée citéenne consultative, "La table ronde" pour que les habitants puissent discuter de la cité.

- En l'An 18 Xavier42 remporte la mairie de Kipie.

- En l'An 18 Alex, maire de Gypsis, est brocardé dans la presse comme incompétent par generaldec. Le chef de la Cosa Nostra accuse en outre Forest, maire de Pyrrit, de favoriser les entrepreneurs adhérents du PKS dans sa ville.

- En l'An 18 Pénurie générale de pierre en Kiponie.

- En l'An 19 fabiendunord, maire adjoint de Tornade à Gypsis, s'en est allé après avoir dilapidé son butin de 1120k$ volés dans la caisse municipale. L'argent est irrécupérable.

- En l'An 19 Apparition de la Licorne pour l'élevage. On peut désormais construire des charrettes et lougres dans une charpenterie, ainsi que des pompes à eau pour irriguer les cultures. (609)

- En l'An 19 Premier loto municipal organisé par la ville de Gypsis via son maire Tornade. Cagnotte de 200k$.

630

5. Chronologie - Territoire Constitutionnel de Kiponie - An 47 -> An 62

Dernière édition : Pluvea an 258 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

- En l'an 47 Le Président est enlevé. (2986)

- En l'an 48 Le Président réapparait et proclame le territoire constitutionnel de Kiponie avec la constitution du territoire de kiponie, en même temps, la présidence impose le nouveau code pénal du territoire de Kiponie. (3033)

- En Fructidor an 55 AUC un incendie important à eu lieu dans les locaux de le Préfecture Générale de Kiponie. Les archives de toute une vie ont disparu dans les flammes.

- En Nivôse 57 AUC, Lapiaz autonome. Andom, l'édile de cette période, avait lancé un référendum à ce propos, 70% des votants étaient pour, il proclama donc l'autonomie de la cité. Il refusa de payer les taxes au "gouvernement félon", des troubles se déclenchèrent dans la cité (60%) l'obligeant à réouvrir la légion. Ceci fut considéré comme une déclaration de guerre: le Président leva des troupes à son tour. Quelques mois plus tard, les élections mirent fin à l'autonomie avec l'élection de Markshine au poste d'édile.

- En Pluviose an 59 AUC, deux nouvelles cités ont été fondées: Piethra et Aârgoni. Apparition d'une nouvelle plante, le lichen qui possède des propriétés médicinales utiles pour les hôpitaux. Cette plante ne peut cependant pousser qu'à Piethra, dont la terre n'accepte aucune autre culture avec celle des médiplantes. Aargonie est une cité sans différence majeure avec les autres. Premier colon et adjoint: Pandore.

6. Chronologie - Grand Consulat de Kiponie - An 62 -> An 109

Dernière édition : Nevea an 208 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

- En Ventôse 62 AUC, le President se présenta au balcon du palais présidentiel à Kipie et annonça que le nouveau chef d gouvernement serait alors le premier consul en la personne d'Anandita de Gaâlen. Celle-ci nomma alors 3 consuls et vice-consuls.

- En l'An 72 AUC, le plus célèbre cabot du territoire Drapher disparait emportant avec lui l'emblématique journal satyrique "La licorne déchainée".

- En l'An 74 AUC, Bibitricotin (consul - chargée de la communication), mais aussi présidente de l'Association des Journalistes est attaquée en justice, sa double fonction est jugée comme une atteinte à l'indépendance de la presse par le jeune Arthenon Firilius.

- En l'An 75 AUC, les consuls décident de faire grève, ils estiment être trop souvent attaqués injustement. Depuis quelques temps, les consuls : bibitricotin, lilinou, shoopy et didierv font face aux contestations de nombreux kiponais, qui trouvent leurs méthodes de gestion trop rigides, voir dictatorial.

- En l'An 99 AUC, le Grand juge statler, à la tête des juges kiponais, prend sa retraite, cédant sa place à Hhugo.

- En l'An 100 AUC, Statler, l'emblématique juge ferme pour la dernière fois ses paupières.

- En l'An 104 AUC, La force positive, présidé par Kate, plus grand groupe de kiponie, est condamné par l'Instance Suprême pour fraude à l'affichage [Insertion d'un "*" au début du nom pour apparaître en premier dans la liste des groupes], les comptes sont liquidés (5000k$ perdus), pour les récupérer le groupe et ses membres doivent émettre 614 pensées positives.

- En l'An 109 AUC, le Grand Consulat est dissout, ébranlé par de nombreuses critiques, mais aussi par l'affaire "Association des Journalistes (AJ)" présidée par Bibitricotin, contre Didierv, soutenu par Lilinou, les trois derniers consuls se retrouvent divisés dans une affaire journalistique où Didierv à ce moment là rédacteur en chef du Kipien réclame le droit de mener une ligne éditoriale restrictive, refusant et renvoyant les auteurs littéraires par exemple.

7. Chronologie - Théocratie absolue - An 109 -> An 176

Dernière édition : Nevea an 208 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

- En l'An 111 AUC, Ilex s'autoproclame Roi de Kipie. Il instaure une violente et puissante tyrannie que seul le temps fera échouer.

- En l'An 112 AUC, Didierv (ancien consul chargé de l'accueil des jeunes, édile, rédacteurs, artistes, etc...) et lilinou (célèbre édile de kipie et consul en charge des finances) disparaissent du territoire.

- En l'An 129 AUC, trois nouvelles cités sont fondées, Caledonyth au sud d'Eolis, accessible uniquement par la marche ou le cheval, Lazul au sud de Piethra, disposant de terres fertiles (on peut presque tout cultiver), Islandsis à l'Est de Pyrrit, première et seule île du territoire.

- En l'An 130 AUC, oxido est élu édile d'Islandsis, Kalon est élu édile de Caledonyth, Elyiam élue édile de Lazul.

- En l'An 131 AUC, Lazul est la première cité kiponaise à faire voter et appliquer un décret, qui à ce moment là, concernait l'interdiction de la spéculation.

- En l'An 132 AUC, apparition d'une nouvelle institution "Agora de la cit", qui gère l'attribution de la citoyenneté (droit de vote) dans chaque cité, ainsi que les élections locales. Cette même année, les lougres ne sont plus protégées par l'Instance Suprême et peuvent couler à force d'usure.

- En l'An 134 AUC, Superdophin devient le premier "Dieu des dieux" en Kiponie, catégorie suprême du territoire, puisqu'il est impossible de progresser plus haut.

- En l'An 135 AUC, ouverture de l'un des plus long et grand procès, l'affaire BelleAeris contre Etissier/Penelope, ex édile et adjoint accusés d'abus d'autorité et de confiance, ainsi que d'acte subversif. Ils ont en effet achetés et vendus plus de 20 000k$ de marchandises via le château édilique.

- En l'An 138 AUC, on découvre une cité de Kipie délaissée, les caisses vides, les services fondamentaux (comme le renouvellement de la forêt) ne fonctionnaient plus, l'édile Den008, mis en cause par de nombreux kiponais, prend le large en quittant le territoire, laisse ainsi filer son mandat. L'année là, est marquée par de nombreux départs : Nana, Alex ou encore Evangelion.

- En l'An 139 AUC, le Prix Initial (PI), célèbre référence pour le choix du prix de vente des produits, disparait sous l'ordre de l'Instance Suprême. En effet, la hausse des salaires et l'inflation ne permettaient plus au territoire de conserver cette référence, considérée comme obsolète, même si 67% des Kiponais disent dans un sondage être opposés à cette suppression. Le plafond de parcelle(s) que l'on peut posséder par classe est abaissé, pour freiner la production.

- En l'An 140 AUC, l'Instance Suprême créé deux provinces symboliques sur le territoire (Nord/Sud), chacune dispose d'une capitale : Kipie (sud), Gypsis (Nord). Un an plus tard, la Kiponie sera divisée en trois :
-Province de la vallée du Cinabr : Aârgoni, Eolis, Caledonyth, Koryndon et Gypsis ; Capitale : Gypsis.
-Province Maritime : Pyrrit, Islandsis, Kipie et Gâalen ; Capitale : Kipie.
-Province de la valée froide : Lapiaz, Lazul, Piethra, Karst ; Capitale : Karst.

- En l'An 143 AUC, la presse kiponaise est privatisée, le JTDK (Journal territorial de Kiponie) et ses 13 éditions locales sont fermées après 143 ans de bons et loyaux services, laissant place à l'Agence Kiponie Presse (AKP - agence publique) et d'autres journaux privés, dont le premier sera OUPSS de Kiponie.

- En l'An 144 AUC, Waver est identifié comme la réincarnation de Den008, la justice le poursuivait pour manquement à ses devoirs d'édile depuis son départ du territoire en laissant Kipie, la cité dont il était à charge en tant qu'édile. Waver est alors condamné pour les actes de Den008 à 200k$ d'amende et 15ans d'inéligibilité. Une première dans l'histoire de la justice, où une réincarnation est condamnée pour les actes de son "prédécesseur".

- En l'An 145 AUC, Bibitricotin organise les jeux kipolympiques d'été.

- En l'An 146 AUC, la justice évolue, un nouveau poste est créé : "Le procureur territorial". Lors d'un procès, un juge se dévoue pour exercer cette fonction, consistant à assurer l'accusation au coté du plaignant, face à l'avocat (obligatoire) choisi par l'accusé.

- En l'An 147 AUC, Nara, célèbre édile de Piethra, quitte le territoire, laissant de nombreux kiponais émus par son départ. C'est aussi la naissance de la confédération des cités du nord.

- En l'An 148, fin du procès politique le plus long de l'histoire de la kiponie, 14 ans après le dépôt de la plainte, BelleAeris obtient gain de cause, en faisant condamner Etissier (ex édile d'Eolis) pour schizophrénie particulièrement grave, d'abus de confiance et d'acte subversif. Penelope, son ancienne adjointe, est condamnée également pour avoir profité du château édilique et fait pression sur la justice. Le premier hérite de 3000k$ d'amende au total, Penelope doit payer elle 300k$ d'amende, mais les deux écopent d'une peine de 5ans d'inéligibilité.

- En l'An 148, Caledonyth est épinglée pour avoir perçu des dons illégaux, la justice lui demande de rembourser 3000k$ de dons perçus.

- En l'An 153, L'Instance Suprême déclare qu'il peut trancher les jugements en cours et ainsi se substituer aux juges territoriaux. Une nouvelle loi polémique est proclamée, l'interdiction de contourner les fourchettes de prix émises par les édiles dans les cités, une loi faisant suite à la jurisprudence dans un procès opposant Koala à La force positivée, accusée de contourner les fourchettes édiliques.

- En l'An 154, Gâalen est prise d'un mal étrange, l'administration chargée de "l'ATPE" (agence de l'emploi) est paralysée, les entrepreneurs ne peuvent plus proposer d'offres d'emplois, la population est au chômage. L'enquête officielle démontrera que l'édile a opéré une mauvaise manœuvre en demandant à l'ATPE d'espacer le "pas de salaire" de 0k$, bloquant l'ensemble du système administratif qui n'arrivait pas à saisir cette donnée erronée.

- En l'An 154, Penelope, édile d'Eolis, est condamnée pour insulte à l'assemblée populaire d'Eolis (APE), cysse président de l'APE est démis de ses fonctions pour ne pas avoir censuré les propos, l'assemblée citéenne est placée sous tutelle de la justice. La situation aboutira sur la création d'une seconde assemblée le "Forum D'eolis", placée en sommeil elle aussi par la justice, considérant qu'on contourne ses décisions. L'affaire sera close 6 ans plus tard avec l'arrivé de Memen à la tête de la cité Eolienne, qui marque la disparition du "Forum d'Eolis".

- En l'An 155, le célèbre tribunal de Karst, où siègent les juges territoriaux brûle, marquant la fin d'une justice surpassée par certains conflits kiponais. L'Instance Suprême annonce que les cités pourront construire des perrons pour assurer leurs prestiges, mais aussi des tribunaux citéens, où des juges citéens élus rendront la justice sur des affaires internes à la Kiponie. Les affaires ayant un rapport direct ou indirect avec le vieux monde seront à la charge des juges territoriaux.

- En l'An 156, les dons sont règlementés par la nouvelle loi de l'IS, le fameux article 7.3, qui provoquera une vague de contestation à travers le territoire : Tous les groupes saufs les groupes économiques, les COFE (comités des fêtes) et les groupes d'aides ne peuvent plus faire de dons. Les Journaux sont indignés, les groupes d'aides dénoncent un camouflet, la loi rappelant à l'ordre la mission d'aide de ces groupes et non d'assistanat. Face aux contestations, l'Instance Suprême relance l'idée d'élire une Agora territoriale, qui serait chargée de modifier les lois du territoire.

- En l'An 157, Wilfried34 se proclame roi de Koryndon, il fait fermer l'assemblée populaire de koryndon et y installe sa cour royale. La Kiponie découvre que l'agora de la cité n'a pas organisé d'élections pendant 10ans, l'Instance Suprême démet CLK, seul agorien en poste dans la cité.

- En l'An 158, la nouvelle agora territoriale est élue, deux représentants par cité, tout cela géré par le président de cette assemblée Waver est nommé par l'Instance suprême quelques mois plus tôt.

- En l'An 158, Petibonum, autocrate de la cité, décide de nommer Bibitricotin (citoyenne gypsote) en tant que conseillère de la cité (adjointe). Une polémique sans fin commence dans la cité, qui va subir de nombreux mouvements de désapprobations, de l'autocratie et des méthodes de l'autocrate.

- En l'An 160, Sangoku se proclame autocrate de Lazul, on dénombre alors à ce moment là quatre autocraties (Piethra - Argholf, Koryndon - Wilfried34, Islandsis - Petibonum et Lazul - Sangoku), soit un record dans l'histoire du territoire. Les Lazuléens et les démocrates d'un peu partout viennent en nombre manifester contre l'autocratie de sangoku.

- En l'An 161, Sangoku renonce à l'autocratie, il perd ensuite les élections qui se sont déroulées la même année. Les démocrates s'étant retrouvés dans un groupe décident de foncer vers Islandsis pour mettre fin au règne de Petibonum...

- En l'An 161, l'Agora de la cité d'Islandsis refuse d'accorder la citoyenneté à la conseillère de l'autocrate Petibonum, Bibitricotin, pour avoir accepté et pris le poste avant même d'avoir demandé la citoyenneté à l'agora, constituant pour l'agora citéenne une tentative d'annexion et un mépris à son égard.

- En l'An 161, l'économie kiponaise commence à être le sujet de nombreuses questions sur sa pérennité future. OUPSS de Kiponie ouvre ses colonnes avec "Le train-train a déraillé.", un article évoquant l'usure du système économique qui commence à s'effondrer.

- En l'An 161, Lapiaz, cinquième cité a interdire la spéculation sur son marché.

- En l'An 162, Karst, avec Lauki39, organise un sondage sur l'autocratie, inquiétant un peu plus les Kiponais sur un phénomène de propagation.

- En l'An 164, la justice citéenne est officiellement lancée par l'Instance Suprême.

- En l'An 164, Bibitricotin démissionne de son poste de conseillère auprès de l'autocrate d'Islandsis devant le refus de l'Agora de la cité à accepter sa demande de citoyenneté et quitte la cité d'Islandsis, laissant Petibonum opérer un changement de régime, l'autocratie devient la curie, un régime restant tout de même autoritaire dans ses grandes lignes.

- En l'An 165, le système des manifestations est modifié par l'Instance Suprême, on ne peut plus travailler pendant qu'on manifeste, ni voyager, les manifestations se déroulent sur une seule journée et d'une manière générale pour sa réussite, il faut atteindre un quota de manifestants : 8% des citoyens pour râler seulement, 20% pour destituer l'édile ou l'autocrate.

- En l'An 165, Petibonum abandonne la curie et met fin officiellement à l'autocratie. Islandsis redevient démocratique.

- En l'An 166, spire01 est le premier juge citéen élu du territoire, il s'installe dans le tribunal d'Aârgoni. La plainte à l'encontre de Wilfried34, roi de Koryndon, est prise compte pour "Exercice d'un mandat après expiration légale.", relatif aux révélations qui ont été faites, il y a déjà quelques années sur la situation Koryndoise : Il n'y aurait pas eu d'élections pendant 10 ans, alors que la cité était en régime démocratique. Pendant une période démocratique, la loi prévoit un mandat maximal de 30 mois kiponais, soit 2ans et demi kiponais.

- En l'An 167, de nombreux cas de spéculations inter-citéennes sont relevées, déstabilisant les marchés kiponais, certains se faisant piller pour remplir d'autres marchés.

- En l'An 167, la royauté de Koryndon, avec à sa tête Wilfried34, est dissoute. La cité est de nouveau démocratique, CLK est élu édile peu de temps après.

- En l'An 169, premier verdict rendu pour la justice citéenne, Kamieux, juge de gâalen, a condamné Vincent63 à 1000k$ d'amende pour avoir fait plusieurs plagiats.

- En l'An 169, Sangoku, ex édile et ex autocrate de la cité de Lazul, quitte Kiponie.

- En l'An 169, échec de l'agora Territoriale, les membres étant trop absentes et peu motivés, Waver prononce la dissolution de l'assemblée.

- En l'An 169, Penelope est condamnée à 30 000k$ d'amende pour "baby-sitting illégal" (utilisation d'un autre compte sans autorisation), exaspérée, elle quitte le territoire, pour revenir peu après.

- En l'An 171, Piethra est victime d'un tremblement de terre, 20% des ateliers sont endommagés, la mine de fer est complètement détruite.

- En l'An 171, scission du PIK en deux partis politiques, suite à la décision du nouveau président du parti, Michmich, de faire le ménage au sein des rangs du parti, après le départ de sangoku. Création du KIL, kiponie indépendante libérale, constitué des "exclus" du PIK.

- En l'An 171, opposition dans la cité Pyrritoise entre Kikinette et les membres actifs de l'Assemblée populaire de pyrrit, configuration semblable à l'ex Sissi, édile, contre l'APOP.

- En l'An 172, Islandsis proclame son indépendance, sous l'impulsion d'oxido, édile de la cité.

8. Chronologie - Théocratie mystocratique - An 176 -> An 238

Dernière édition : Galla an 238 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

- En l'An 176, création d'un gouvernement mystocratique par l'IS, avec à sa tête Anandita, gouverneure de Kiponie, chargée de nommer des intendants ayant pour objectif de réformer Kiponie en profondeur.

- En l'An 176, crise de l'emploi, de moins en moins d'offres de travail sont prises.

- En l'An 176, Gypsis prend l'initiative de faire plafonner les prix des matières premières agricoles et industrielles. Aârgoni s'y oppose.

- En l'An 177, Memen, fouyo, kate, lena, luzerne et Kamieux entrent au gouvernement mystocratique.

- En l'An 177, Koryndon devient officiellement "ville morte", titre décrété par CLK, édile de la cité, qui ne voit plus aucune vie entre ses murs.

- En l'An 178, la CCN, confédération des cités du Nord, devient "Vallée du Cinabr", réunissant toutes les cités du nord, sous l'égide d'une charte simplifiée et libre, impulsée par Aârgoni et l'édile Koala.

- En l'An 178, Elpaco, édile de Karst, ouvre les salaires de la cité jusqu'à 200k$.

- En l'An 178, Waver annonce la réouverture de l'agora territoriale pour réformer les lois kiponaises. Les membres seront nommés, c'est l'appel à candidature.

- En l'An 178, Oxido se proclame roi de la cité d'Islandsis.

- En l'An 178, penelope revient au château édilique et lance de gros impôts, créant la polémique dans la cité. Kipie, avec le retour d'Ilex, fait de même. Cricri69 est poussé du sommet des roches instantélicienne pour avoir piller les matières de premières nécessité à Gâalen, après une bataille judiciaire entre lui et Kate, ex édile de la cité.

- En l'An 179, Oxido, roi d'islandsis, annexe la cité Koryndoise à l'agonie, avec un accord de l'édile en place Mikenovik.

- En l'An 180, Piethra reconstruit sa mine de fer avec l'aide de l'IS.

- En l'An 180, Wilfried34, est élu édile de Koryndon, contre Mikenovik, mettant fin à l'annexion Islandsaise.

- En l'An 180, les affaires judiciaires citéennes deviennent publiques.

- En l'An 180, l'Instance Suprême concrétise la création du gouvernement mystocratique en ajoutant aux principes instantéliciens les pouvoirs attribués au nouveau gouvernement.

- En l'An 181, opposition conflictuelle entre la chambre populaire de Lazul (CLL, chambre des lords et ladies de Lazul) et l'édile Homer. Le projet de l'édile de limiter à quatre mandats consécutifs la fonction d'édile cristallise les oppositions et malentendus.

- En l'An 182, les affaires Lazuléennes et le choix de l'agora de Kipie faire payer 4000k$ pour obtenir la citoyenneté à Kipie, font la UNE des journaux, garion, homer, spontex, tomlennox, memen, ... s’opposent dans la presse.

- En l'An 184, l'Instance Suprême dote le gouvernement mystocratique d'une caisse territoriale afin dans un premier temps de rémunérer les édiles. Cette caisse devra être alimentée par une taxe sur les cités. Le gouvernement prend possession du Kiposcripteur pour communiquer.

- En l'An 184, L'Instance Suprême annonce des restrictions contre les apatrides. Sans citoyenneté, il sera impossible d'acheter une parcelle constructible ou une prairie. Les apatrides pourront toujours acheter un champs en attendant l'obtention de ce fameux sésame qu'est la citoyenneté.

- En l'An 184, L'Instance Suprême organise une manifestation à Kipie pour dénoncer le choix de l'agora citéenne de faire payer la citoyenneté. Crise des agoras citéennes délaissées, de nombreux agoriens se font virer pour inactivité.

- En l'An 184, la population reproche de plus en plus au gouvernement mystocratique de ne pas communiquer. Un sondage KoalaMetrie-APP indique que 65% des électeurs approuvent cette critique adressée au gouvernement.

- En l'An 185, l'Instance Suprême annonce que les habitations doivent être entretenues tous les 21 mois en y faisant au moins un petit somme. En cas d'absence plus longue, le propriétaire ne touchera plus la prime à la colonisation journalière associée à son habitation. Les centres administratifs des cités sont réaménagés.

- En l'An 185, pour la première fois depuis la création de la mesure de l'atmosphère générale en Kiponie (indice IASK), KoalaMetrie-APP obtient une majorité de pessimistes Kiponais vis-à-vis de la situation globale de Kiponie dans son sondage.

- En l'An 185, Kiponette, célèbre Kiponaise saluée pour son dévouement envers les jeunes, annonce dans une interview la fin du groupe Cabane pour tous, à cause de la réforme instantélicienne sur l'entretient des demeures. Cabane pour tous était un groupe qui avait pour objectif d'aider les jeunes à faire le tour de Kiponie pour y construire des cabanes (et toucher les primes associées).

- En l'An 185, Lena, porte-parole du gouvernement annonce dans une interview le retour de la Grand'Agora, une assemblée où des Kiponais élus ou nommés discutent des lois territoriales.

- En l'An 186, Phoxtrot, édile d'Eolis, met en place le "libéralo-protectionniste", qui consiste à associer des mesures libérales (ouvertures des salaires et des prix) avec des mesures protectionnistes (taxes d'importations nombreuses et élevées). L’assemblée populaire d'Eolis exprime de vives critiques à l'égard de ce choix.

- En l'An 186, Kiponie connait le "printemps de la justice", de nombreux dossiers sont en cours dans les tribunaux citéens. Ice83 relaxé pour plagiat, Memen et Garion condamnés pour propos irrespectueux, Albertdoe est accusé de falsification et de banqueroute, grmarf doit répondre d'apologie d'actes terroristes et d'insultes, convoqué aussi dans un autre tribunal pour détournement de fonds, Argholf doit subir une procédure pour impôts impayés, l'agora de Pyrrit est accusée de négligence. Lazul accueil une procédure inédite, une "question judiciaire prioritaire" sur la légalité d'un cumul des mandats juge-édile.

- En l'An 187, l'Agora de Pyrrit est condamnée par le juge lejaibee de Pyrrit pour ne pas avoir respecté le calendrier électoral. Les accusés ont écopé d'une peine allant de 200k$ à 300k$ d'amende chacun.

- En l'An 187, Islandsis est victime de pertes mystérieuses dans ses caisses. Oxido, roi de la cité, souhaite puiser dans les caisses de la "fondation d'état" trésor territorial pour rembourser les pertes. Cet acte sera à l'origine d'une polémique et d'une pétition réclamant le remplacement d'oxido à la tête de la "fondation d'état".

- En l'An 191, s'il y avait eu des élections pour élire le gouverneur de Kiponie, chef du gouvernement mystocratique, un sondage a révélé que la tenante du poste Anandita serait largement battue par Faresc (56% contre 27% et 17% de blancs), célèbre édile de Gypsis.

- En l'An 191, l'Instance Suprême annonce une révolution économique avec la disparition et la création de nouveaux métiers et ateliers. De nouveaux produits feront une apparition fracassante sur les marchés Kiponais.

- En l'An 191, Grmarf est condamné dans toutes les procédures lancées à son encontre, il écope notamment d'une amende de 4000k$ pour détournement de fonds au tribunal de Gâalen. L'agora de Karst est condamnée pour non respect du calendrier électoral, son seul membre Elpaco récolte une amende de 678k$. Argholf est condamné pour impôts impayés à Gypsis.

- En l'An 191, Voielactee, édile de Piethra, s'oppose aux juges territoriaux qui l'ont sanctionné (amende de 300k^) pour avoir perçu une prime du château édilique de Piethra. Voielactee conteste qu'elle soit comparée à une voleuse argumentant que la prime concernait toutes les personnes se rendant aux ressources citéennes et qu'elle ne voyait pas pourquoi elle en serait exclue même si elle est édile. Les juges ont rappelé que la loi est stricte, l'édile ne doit percevoir aucun don du château édilique.

- En l'An 192, L'Instance Suprême accorde trois nouvelles ressources à trois cités : Le charbon à Caledonyth, le bambou à Islandsis et l'eau à Karst.

- En l'An 192, Le journal OUPSS! disparait avec Koala son propriétaire. Grmarf suit peu de temps après.

- En l'An 192, Voielactee refuse d'organiser les élections à la Grand'Agora à Piethra et s'oppose au gouvernement mystocratique. Aârgoni, devenu un royaume avec à sa tête Slapea, imite Piethra et refuse d'organiser les élections demandées par le gouvernement. Ces deux cités ne reconnaisse plus la légitimité du gouvernement mystocratique. Piethra déclare son indépendant et veut se mettre directement sous la protection instantélicienne, la justice de Piethra est associée au tribunal d'Islandsis.

- En l'An 193, Aârgoni reconnait la légitimité du gouvernement mystocratique.

- En l'An 193, VOielactee se proclame reine de Piethra et fait fusionner son royaume avec celui d'Islandsis pour former le "Royaume Uni d'Islandsis".

- En l'An 193, La Grand'Agora est élue, la liste du PPP (parti populaire et progressiste) remporte les élections territoriales avec 46% contre 36% pour le PARIE.

- En l'An 193, le gouvernement mystocratique menace d'envoyer des dragons mystocratiques contre Piethra si elle ne cesse pas sa rébellion.

- En l'An 194, la Grand'Agora siège avec 11 membres sous la présidence de la Grand'Agorienne Lundi.

- En l'An 194, une rumeur annonçant une invasion de barbares sur le continent se répand. La panique gagne la capitale Kipienne, une milice armée se forme sous la tutelle de Garion. Accusant les autorités de Kipie de ne rien faire contre cette possible invasion, Kipie est victime d'un coup d'état, les agoriens de la cité Qwertz et Garion ont expulsé l'édile Xela et l'adjointe Eva du château édilique pour s'y établir eux-même.

- En l'An 194, le gouvernement mystocratique annonce la levée de taxes mystocratiques. Piethra et Islandsis refusent de payer.

- En l'An 194, le gouvernement mystocratique créé la justice mystocratique où il pourra renvoyer des affaires le touchant aux mains des juges territoriaux assemblés en justice d'exception. Oxido (roi d'Islandsis) et voielactee (reine de Piethra) sont les premiers à être traduit devant cette justice.

- En l'An 194, Garion et Qwertz cèdent moins d'un an après le coup d'état et réinstallent la démocratie à Kipie.

- En l'An 195, Voielactee attise la rébellion Piethroise en faisant payer de lourds impôts aux habitants de la cité. La gronde est si forte qu'elle fut entendu par l'Instance Suprême lui-même. L'Instance Suprême annule les impôts et prononce l'exil définitif du territoire de Voielactee. La rébellion Piethroise contre le gouvernement mystocratique s'achève victime de la foudre instantélicienne.

- En l'An 195, Lundi grand'Agorienne disparait du territoire de Kiponie pour des raisons inconnues.

- En l'An 195, La Grand'Agora discute et vote une loi visant à encadre les aides des groupes d'aide en Kiponie.

- En l'An 197, Anandita, gouverneur, part en vacances et laisse son nouveau vice-gouverneur Fouyo prendre la tête du gouvernement mystocratique.

- En l'An 197, Brady Pilou remplace Lundi à la tête de la Grand'Agora.

- En l'An 198, le gouvernement mystocratique décide de créer des conseillers à la jeunesse, une personne par cité désignée pour accueillir et accompagner les jeunes.

- En l'An 198, Darkking56, édile de la cité d'Eolis est pendouillé sur décision de l'Instance Suprême. Pour des raisons floues, l'édile a lancé d'énormes impôts aux résidents Eoliens, infligé des taxes à l'importation élevées sur tous les produits, détourné les fonds éoliens vers son compte personnel, créé de multiples extensions inutiles et ruineuses pour les ressources de la cité, déréglé les fourchettes de prix et vider le marché avec des achats massifs. La cité passe, après la mise à mort de Darkking56 sous tutelle du gouvernement mystocratique en attendant de nouvelles élections.

- En l'An 199, Slapea décide de rendre sa couronne et met fin à la monarchie à Aârgoni.

- En l'An 200, une vive opposition dans la presse est exprimée à l'encontre de Brady Pilou sur sa méthode de gestion de la Grand'Agora. Garion, membre de la Grand'Agora, est renvoyé par Brady Pilou pour y avoir participer.

- En l'An 200, le territoire de Kiponie fête son bicentenaire avec de nombreux jeux.

- En l'An 200, le gouvernement mystocratique reconnait l'indépendance d'Islandsis et Islandsis consent à payer la taxe mystocratique au gouvernement.

- En l'An 201, une crise au sein des juges territoriaux et des esprits instantéliciens éclate au grand jour dans la presse par la voix de Zenobie.

- En l'An 202, le gouvernement mystocratique annonce la création du poste de Valmestre, une personne chargée de voyager dans les cités pour dialoguer avec les édiles et autorités locales afin de transmettre des rapports au gouvernement.

- En l'An 203, les assemblées de Karst et Lazul fusionnent au sein de la première assemblée unifiée "chambre des lords et ladies de Lazul et Karst" dans les locaux de l'ex-CLL.

- En l'An 203, Luzerne est nommée Valmestre par le gouvernement mystocratique.

- En l'An 203, Petibonum devient suppléant de Brady Pilou, mais dans les faits, c'est lui qui préside désormais la Grand'Agora.

- En l'An 204, découverte des SOTermites, petites bestioles voraces qui mangent tout sur leur passage.

- En l'An 204, L'assemblée de Lazul-Karst accueil l'assemblée de Piethra et devient donc la première assemblée unifiée de trois cités.

- En l'An 206, la cité de Koryndon est retrouvée abandonnée par les autorités locales. L'édile, Hugo252525 qui n'a pas nommé d'adjoint est en vacances, les caisses sont vides et les services édiliques ne sont plus assurés.

- En l'An 207, Islandsis et son Roi Oxido sont accusés par Bibitricotin (édile de Gyspsis) d'avoir organiser une piraterie pour rationner les ressources en papier, manuscrits et cagettes. La "bambouseraie" d'Islandsis est fermée.

- En l'An 210, une manifestation géante est organisée à Islandsis pour demander à l'Instance Suprême le transfert de la bambouseraie sur le continent Kiponais afin d'empêcher Islandsis de contrôler cette ressource. C'est un échec, puisque on a dénombré 17 manifestants contre 18 gardes.

- En l'An 210, d'une façon officielle, Petibonum devient Grand'Agorien et remplace Brady Pilou qui semble avoir disparu.

- En l'An 215, un esprit instantélicien, Sam, considéré acquis à la cause pirate ordonne l'expulsion de plusieurs membres du Gouvernement avant de quitter le Territoire lui-même. Sans compter les départs annexes ne supportant plus cette guerre. Kiponie est délestée de plusieurs figures emblématiques (Ludeau, Memen, Leahmarte, Garion), un coup fatal pour le camp pirate et le camp gouvernemental.

- En l'An 238, en l'honneur du mariage de Fouyo et Rosalie, un feu d'artifice est tiré, l'une des fusées mettra le feu aux locaux du gouvernement. Fouyo, vice-gouverneur, pressentant une volonté instantélicienne dans cet incendie, annonce dans la presse la fin officielle du gouvernement mystocratique.

9. Chronologie - Théocratie parlementaire - An 238 -> Aujourd'hui

Dernière édition : Galla an 238 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

Le Kiponie se dirige vers une Théocratie parlementaire, rédaction prochaine de la partie.

10. Le Kiposcripteur, de l'an 183 à l'an 190

Dernière édition : Pluvea an 207 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

Il y a bien longtemps de cela, le Kriposcripteur est apparu, délivrant des informations brèves, synthétiques et quotidiennes. Puis il a disparu, pour réapparaitre en Pluvea de l'an 183.

Le voici :

  • Pluvea an 183

  • Eolia an 183

  • Messia an 183


  • Helia an 183

  • Vertumna an 183

  • Brumea an 183

  • Nevea an 184

    ...et un autre agorien est tombé de son siège.

  • Pluvea an 184

  • Vertumna an 184

  • Brumea an 184

  • Prairial an 185

  • Messia an 185

  • Helia an 185

  • Vertumna an 185

    Alors, élu ou ré-élu ? Faudrait savoir ! smiley
  • Pluvea an 186

  • Gaïllâa an 186


  • Prairial an 186

  • Messia an 186

  • Helia an 186


  • Vertumna an 186

  • Diona an 186


  • Brumea an 186



  • Nevea an 187

  • Eolia an 187

  • Gaïllâa an 187

  • Florea an 187

  • Prairial an 187

  • Vertumna an 187




  • Diona an 187




  • Brumea an 187


  • Pluvea an 188


  • Florea an 188


  • Messia an 188


  • Vertumna an 188


  • Brumea an 188


  • Gaïllâa an 189



  • Prairial an 189



  • Messia an 189


  • Vertumna an 189



  • Diona an 189


  • Frodea an 189



  • Nevea an 190

  • Prairial an 190

  • Helia an 190

  • Vertumna an 190

  • Brumea an 190





11. Le Kiposcripteur, de l'an 191 à l'an 200

Dernière édition : Eolia an 207 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

  • Nevea an 191

  • Prairial an 191

  • Diona an 191

  • Frodea an 191


  • Nevea an 192

  • Florea an 192

  • Prairial an 192

  • Messia an 192

  • Helia an 192


  • Vertumna an 192


  • Brumea an 192

  • Nevea an 193

  • Eolia an 193

  • Gaïllâa an 193

  • Prairial an 193

  • Vertumna an 193

  • Nevea an 194

  • Pluvea an 194

  • Gaïllâa an 194

  • Florea an 194

  • Prairial an 194

  • Helia an 194

  • Vertumna an 194

  • Brumea an 194







  • Gaïllâa an 195

  • Florea an 195

  • Prairial an 195

  • Helia an 195

  • Vertumna an 195

  • Diona an 195

  • Nevea an 196

  • Pluvea an 196

  • Prairial an 196

  • Helia an 196

  • Vertumna an 196

  • Brumea an 196

  • Gaïllâa an 197

  • Florea an 197

  • Helia an 197

  • Vertumna an 197

  • Brumea an 197

  • Frodea an 197


  • Nevea an 198

  • Florea an 198

  • Prairial an 198

  • Messia an 198

  • Helia an 198

  • Vertumna an 198

  • Diona an 198

  • Brumea an 198

  • Florea an 199

  • Helia an 199

  • Vertumna an 199

  • Nevea an 200

  • Pluvea an 200

  • Eolia an 200

  • Prairial an 200

  • Helia an 200

  • Brumea an 200




12. Le Kiposcripteur, de l'an 201 à l'an 210

Dernière édition : Brumea an 211 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

  • Nevea an 201
  • Gaïllâa an 201
  • Prairial an 201

  • Messia an 201

  • Helia an 201

  • Vertumna an 201

  • Frodea an 201

  • Messia an 202

  • Helia an 202

  • Vertumna an 202

  • Brumea an 202

  • Eolia an 203

  • Gaïllâa an 203

  • Prairial an 203

  • Helia an 203


  • Vertumna an 203


  • Diona an 203

  • De Gaïllâa à Messia an 204

  • Helia an 204

    ]
  • Vertumna an 204

  • Brumea an 204

  • Gaïllâa an 205


  • Florea an 205

  • Messia an 205

  • Helia an 205

  • Vertumna an 205

  • Eolia an 206

  • Gaïllâa an 206


  • Prairial an 206

  • Helia an 206

  • Vertumna an 206

  • Brumea an 206

  • Eolia an 207

  • Gaïllâa an 207

  • Helia an 207

  • Vertumna an 207

  • Frodea an 207

  • Nevea an 208
    Xela a été réelu Edile de Kipie : le 13/07/2012 11:20:19
  • Vertumna an 208
    Ziou a été réelu Edile de Karst : le 20/07/2012 19:18:57
  • ..../....
    Un trou smiley
  • Eolia an 209

  • Florea an 209

  • Helia an 209

  • Diona an 209

  • Brumea an 209

  • Nevea an 210

  • Helia an 210

  • Vertumna an 210

  • Diona an 210

  • Frodea an 210





13. Le Kiposcripteur, de l'an 211 à l'an 220

Dernière édition : Brumea an 211 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

  • Nevea an 211
  • Gaïllâa an 211

  • Florea an 211

  • Vertumna an 211

14. Le Kiposcripteur, de l'an 221 à l'an 230

Dernière édition : Frodea an 244 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

Nous sommes en attente de données concernant cette période. Si vous en possédez, veuillez contacter Mologeca. Merci

15. Le Kiposcripteur, de l'an 231 à l'an 240

Dernière édition : Nevea an 245 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

  • Florea an 234
    demeure Edile de par défaut : le 25/05/2013 09:42:10

  • Vertumna an 234
    tomlennox a été réelu Edile de Gypsis : le 29/05/2013 23:18:13

  • Brumea an 234
    mikenovik a été réelu Edile de Koryndon : le 31/05/2013 10:07:01

  • Nevea an 235
    Suntzu a été réelu Edile de Lazul : le 02/06/2013 14:31:35

  • Pluvea an 235
    lostjoe a été réelu Edile de Kipie : le 03/06/2013 02:580

  • Helia an 235
    laufa a été réelu Edile de Caledonyth : le 09/06/2013 02:33:27

    zamar a été réelu Edile de Pyrrit : le 09/06/2013 13:40:42

    superdophin organise un mécontentement devant Kipie : le 09/06/2013 14:36:54
    superdophin organise un mécontentement devant le Château Edilique de Kipie
    Voici le texte de revendication :
    Contre le décret Adri
    À bas le décret d'Adri qui limite le nombre d'offre d'emploi limitant ainsi la liberté de commerce et l'expansion économique de Kipie et la possibilité pour les Kipiens d'obtenir des biens à meilleurs marché!!!
    Manifestation prévue le Brumea an 235 AUC à 14:36:54
    Durée (1 mois kiponais)


    bastmax a été élu Edile de Piethra : le 09/06/2013 14:58:13

    faresc a été réelu Edile de Karst : le 09/06/2013 16:46:44

  • Diona an 235
    VSchli a été élu Edile de Gaalen : le 11/06/2013 00: 08:36

    Dark85 organise un mécontentement devant Lazul : le 11/06/2013 23:10:04
    Dark85 organise un mécontentement devant le Château Edilique de Lazul
    Voici le texte de revendication :
    Edile qui m'attaque en justice
    Parce que l'Edile s'amuse a poursuivre les citoyens qui ne payent pas les impôts dans l'heure !!!
    Le pouvoir au peuple !!!
    La prochaine fois je coupe la tête du roi !!!
    Manifestation prévue le Nevea an 236 AUC à 23:10 4
    Durée (1 mois kiponais)

  • Eolia an 236
    Stylghar a été réelu Edile de Aargoni : le 16/06/2013 08:37:11

  • Prairial an 236
    demeure Edile de par défaut : le 19/06/2013 22:32:41

  • Frodea an 236
    Suntzu a été réelu Edile de Lazul : le 25/06/2013 20:22:05

  • Nevea an 236
    Archimede a été élu Edile de Lapiaz : le 26/06/2013 07:22:30

    tomlennox a été réelu Edile de Gypsis : le 26/06/2013 21:28:57


  • Messia an 237
    produpes a été élu Edile de Caledonyth : le 02/07/2013 14:39:44

  • Helia an 237
    bastmax a été réelu Edile de Piethra : le 03/07/2013 04:22:17

    zamar a été réelu Edile de Pyrrit : le 03/07/2013 14:28:55


  • Vertumna an 237
    VSchli a été réelu Edile de Gaalen : le 04/07/2013 15:39:47

    faresc a été réelu Edile de Karst : le 04/07/2013 18: 07:17


  • Brumea an 237
    mikenovik a été réelu Edile de Koryndon : le 06/07/2013 08:25:22

  • Helia an 238
    Suntzu a été réelu Edile de Lazul : le 15/07/2013 13:58:03

  • Vertumna an 238
    Rosalie a été élu Edile de Kipie : le 16/07/2013 05:05:38

  • Diona an 238
    tomlennox a été réelu Edile de Gypsis : le 17/07/2013 00:51:04

  • Brumea an 238

    Ziou organise un mécontentement devant Kipie : le 18/07/2013 14:14:10
    Ziou organise un mécontentement devant le Château Edilique de Kipie
    Voici le texte de revendication :
    On vout ment !
    Le décret limitant les offres d'emploi à quatre offres proposables (avec une à zéro compétence) à Kipie, une idée pour favoriser les jeunes entrepreneurs ?
    Aujourd'hui à l'ATPE de Kipie (offres prises et non prises) :
    *Fouyo - 218 ans - 17 ateliers*
    *Blutch90 - 151 ans - 34 ateliers
    *Tika - 174 ans - 23 ateliers
    *marsu88 - 91 ans - 5 ateliers
    *URUGAY - 80 ans - 7 ateliers
    *Xela - 110 ans - 50 ateliers
    *ccakebon - 117 ans - 17 ateliers
    *badmanu - 113 ans - 41 ateliers
    *Melchiaa - 39 ans - 2 ateliers
    *Breanna - 131 ans - 13 ateliers
    *Sylvain - 133 ans - 4 ateliers
    *Etissier - 138 ans - 50 ateliers
    *En Kiponie.
    Dans le lot, une seule personne pourrait correspondre au profil de jeune entrepreneur (Melchiaa) et encore si on est gentil avec son âge. Où est donc le miracle promis par l'ex édile Xela qui a fait voté ce décret ?
    Les jeunes ne sont pas plus favoriser par ce décret qu'avant, c'est donc un MENSONGE. On piétine la liberté d'entreprendre pour un MENSONGE, abolissez ce décret inutile !
    Manifestation prévue le Pluvea an 239 AUC à 14:14:10
    Durée (1 mois kiponais)

  • Pluvea an 239
    memen a été réelu Edile de Eolis : le 21/07/2013 12:23:37

  • Eolia an 239

    Anolke organise un mécontentement devant Kipie : le 22/07/2013 08:57:55
    Anolke organise un mécontentement devant le Château Edilique de Kipie
    Voici le texte de revendication :
    PERMETTRE AUX GENS DE JOUER
    Vous êtes dans un état de corruption, les premiers arrivés on fait mains basse sur les activités les plus rentables et maintenant pour le developpement de chacun des nouveaux joueurs il faut trop de temps.
    Manifestation prévue le Prairial an 239 AUC à 08:57:55
    Durée (1 mois kiponais)

  • Helia an 239
    seisei a été élu Edile de Piethra : le 27/07/2013 05:26:16

    zamar a été réelu Edile de Pyrrit : le 27/07/2013 14:16:21

    Adenora a été élu Edile de Karst : le 27/07/2013 19:48:56


  • Diona an 239



  • Brumea an 239



  • Eolia an 240



  • Gaïllâa an 240



  • Prairial an 240



  • Messia an 240







  • Vertumna an 240



  • Diona an 240