Prairial an 451 AUC (convertir une date)

Vous n'êtes pas connecté (se connecter)

Documentation version 3

Cité de Kipie - 1. Description

Rappel : Cette page a été rédigée par des joueurs du Territoire de Kiponie. En conséquence, il est possible que certaines informations soit erronées ou non mises à jour. Si vous remarquez une erreur ou un oubli, n'hésitez pas à modifier la partie correspondante.

1. Vue de la cité

Dernière édition : Helia an 78 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie




2. Fondation et situation

Dernière édition : Nevea an 186 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

  • Fondée en : Vendémiaire an 0 AUC
  • Localisation : 00k°N 00k°E
  • Cités voisines : Gâalen (W) - Pyrrit (NW)


habitants : Kipiens/Kipiennes.

Vue de l'ancienne Kipie :



Kipie fut la première cité de tout le territoire de Kiponie et donc se trouve en être la capitale. Elle a été créée par les premiers naufragés. Au départ, il s'agissait simplement d'une colonie de quelques échoués. C'est en Messidor de l'an 5 lors de l'avènement de la Semi-République de Kiponie par notre bien-aimé Président que la ville fut nommée Kipie en hommage à la Kiponie. A la chute de la Semi-République et à l'avènement du Territoire Constitutionnel, Kipie fut érigée au rang de cité.

La cité est bâtie sur une presqu'île située à la pointe sud-est du Territoire. Elle est baignée par la Mer de Kiponie et est protégée de l'arrière-pays par le petit massif Felsic. Elle est située sur le méridien de Kipie qui permet la localisation de toutes les autres cités du territoire. Elle est à équidistance de Gâalen et de Pyrrit. Pyrrit peut être rejointe en longeant la côte au nord de la capitale alors que pour rejoindre Gâalen, il conviendra de réaliser un détour en effaçant la crique de Gabbroz située à l'extrémité nord du Golfe de Kipie. En lougre, les cités du nord sont accessibles via le Cinabr alors que les cités du sud le sont via le Calcit.


Plan de kipie en l'an 180 dessiné par Silex Barnabas



3. Ressources naturelles

Dernière édition : Helia an 78 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

De petites collines calcaires offrant des carrières de marbres, couvertes de grandes et denses forêts se trouvent au nord de la ville et s'ouvrent sur la Kiponie. L'exploitation forestière est importante à Kipie. Avant la découverte des carrières de marbres, l'exploitation de carrières de cailloux faisaient la richesse de la capitale. Cependant cette ressource minérale est épuisée de nos jours. Jusqu'à nos jours seule Kipie pouvait se targuer de posséder une carrière de marbre dans tout le sud du territoire kiponais. Les plus beaux palais et châteaux du territoire sont en marbre kipien.

La ville elle-même est entourée de prairies et de champs où le blé et le chanvre poussent à profusion, entrecoupés par des vergers florissants. Avant les modifications climatiques, toutes les cultures étaient possibles dans les champs kipiens. Durant les kipo-mois chauds, l'odeur des pommes traverse les rues et ruelles de Kipie.

Autour de la cité de vastes plaines maritimes sont des lieux de vie pour de nombreux chevreaux et veaux sauvages que les kipiens ou les touristes peuvent capturer à l'occasion de parties de chasse.

Le port de Kipie est un des plus connus dans toute la Kiponie. En effet, ce fut le premier port créé. L'activité portuaire se compose d'une petite pêche locale et de grands transports intercités par des lougres qui assurent les importations et exportations par cabotage. Selon les dernières fouilles réalisées autour du port, il semblerait que ce soit le lieu où l'Instance Suprême fit naufrage.

Les pinèdes et les plages de sable fin occupent les alentours, attirant les citadins, le soir et en fin de kipo-mois.

4. Histoire

Dernière édition : Prairial an 149 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

Selon certaines sources, la cité de Kipie serait bien plus ancienne que l'on ne le pense, comme on peut le découvrir dans les archives du journal.

* BLASON

Le blason de la cité prend la forme de l'écu ancien d'un autre monde, avec en chef, le sinople (vert) des prairies environnantes de la cité sur un fond bleu azuréen représentant la mer kiponienne. Il a été adjoint ensuite au nombril du blason de notre belle capitale, la licorne qui fut découverte plus tard sur le territoire. D'ailleurs cet hommage licornesque a été récompensé puisqu'au moment, de la chute de la Semi-République de Kiponie, en frimaire de l'an 48, la licorne sacrée a donné la bonne parole à notre Grand-Chef et donc cet emblème représente le Territoire Constitutionnel de Kiponie, Instantélicien de nos jours.



* POLITIQUE

La première équipe municipale à l'époque (on dirait édilique, de nos jours), non élue, fut composée du Président en tant que maire intérimaire, de Krolin comme adjointe et de llf74 en tant que rédacteur en chef. Ce n'est qu'en Germinal an 7, que llf74 fut le premier maire élu de Kipie. Depuis, de nombreux maires ont été élus à la tête de la capitale kiponienne. Il faut noter fouyo, qui fut pendant très longtemps le président du Parti Libéral Kiponais (PLK) et pendant plusieurs mandats le maire de Kipie avec son adjointe Syrielle puis lilinou. Dans les suites d'un étrange enlèvement du maire, l'adjointe lilinou se retrouva seule à gérer la cité alors que la Semi-République venait de s'effondrer et que naissait le Territoire Constitutionnel de Kiponie. Depuis lors, lilinou a été réélue à plusieurs reprise au Château édilique de Kipie.

Lors des élections de Prairial 54, le sieur Mister Misa a abandonné après le dépôt des candidatures et a appelé à voter blanc. Malgré cet appel c'est demoiselle lilinou lilinotte qui a été élue.

Depuis Prairial 56, lilinou est devenue la première kipienne autocrate éclairée. Malgrè une manifestation organisée par le sieur Mister Misa qui a majoré les troubles dans la cité jusqu'à 5.29%, demoiselle lilinou lilinotte a conservé le cap de sa politique. C'est au début de l'an 60 qu'elle a décidé de rendre la cité democratique.

Les nouvelles élections ont été gagnées par le sieur fouyo élu avec le plus petit nombre de suffrage de toute l'histoire de la capitale: 22 voix. Ce mandat a été agrémenté par la plus grande manifestation qu'ait connu Kipie contre son équipe édilique: 55 manifestants et quasi 33% de troubles. Cette manifestation avait été lancée par le Sieur SHOOPY.

En messisor 72, Mister Misa, après avoir été récemment élu au Château Edilique et à la Grand'Agora, a repris son lougre et a quitté le territoire, sans plus d'explications. C'est alors que disagner69, son adjoint de l'époque a dû terminer le mandat seul aux commandes.

En 111 AUC : Sur Kipie, un édile pourtant responsable (mais reconduit au pouvoir faute de candidats), à décider de s'autoproclamer Roi de Kipie... Il portera à jamais le surnom de Ilex I le Tyran en affamant la population, empêchant toute importation et toute vente sur le marché, empêchant l'emploi et en demandant des taxes insupportables à la population de Kipie.

Pour assurer sa sécurité bien compromise, celui-ci a décidé de monter un corps de garde important qu'il paye a prix presque d'or (disons d'argent), afin de réprimer des manifestations très désorganisées. Il sera destitué par Polo43 aux élections suivantes.

Lui succèdera Den008 pendant 22 kipo-ans avec la création du Parc National de Kipie avant qu'il quitte précipitamment le territoire et ainsi qu'il cède sa place à son adjoint, Ice83


~~> Voir 3. POLITIQUE et ECONOMIE

5. Climat

Dernière édition : Helia an 78 AUC
Versions précédentes - Modifier la partie

Battue par les vents des mers du sud, son climat est chaud et humide. L'hiver y est peu rigoureux alors que les étés peuvent y être torrides. D'un point de vue météorologique, les mois d'hiver kiponien sont peu pluvieux alors que les étés sont très orageux. Les demi-saisons restent relativement calmes avec quelques averses rafraîchissantes.

Sur les données parcellaires que nous avons en notre possession, nous pouvons remarquer que l'hiver 52-53 fut très froid et au contraire l'été 53 fut très chaud. Actuellement, en l'an 54, la moyenne est de 24°kC alors qu'en l'an 57, elle est de 22°kC. Le record est de 44° en Ventôse 58 alors que le minmum a été atteind en Brumaire 64 avec -1°. Sommes nous devant les prémices d'un réchauffement climatique, seul l'avenir nous le dira...

~~> Voir METEO